Guide Urbain : Sicily

Pour tous les plaisirs des marchés publics

Prenez une profonde respiration et plongez dans le tourbillon des incomparables marchés de fruits et de légumes et de poissons de Catane, où sont rassemblées dans quelques rues et places grouillantes de vie et de sons toute l’abondance et la verve de la Sicile. À la tapageuse PESCHERIA, coincée dans une de ces étroites ruelles médiévales, tout près de la PIAZZA DEL DUOMO, des poissonniers offrent des oursins en dégustation, transportent des espadons entiers à travers la foule, découpent des anguilles gigotantes pour une clientèle de fins connaisseurs et s’égosillent joyeusement sur les derniers arrivages de maquereau ou de thon juste pour le plaisir de crier. Quelques pas au nord de l’obélisque supportant un éléphant de basalte, place de la Cathédrale, vous amènent dans un secteur plus calme des marchés matinaux, autour de la PIAZZA CARLO ALBERTO. Ici, vous serez submergé par le plaisir des sens de l’époque présupermarché : l’odeur des citrons et des sanguines siciliens étalés à profusion, des monticules de limes amères et des aubergines de toutes les tailles et toutes les formes, des couperets étincelants découpant des morceaux de viande, non loin de l’odeur âcre d’un assortiment de fromages de brebis de l’île, des caisses d’olives de toutes les couleurs ainsi qu’une variété infinie de fruits secs.

Pour d’agréables vagabondages

La VIA ETNEA, à Catane, comme son nom l’indique, vous conduira à proximité du volcan menaçant. Mais si vous n’êtes pas pressé de voir l’Etna de trop près, ce grand boulevard sympathique aux piétons, pavé de pierres de lave et bordé d’élégantes boutiques, regorge de plaisirs pas compliqués; l’activité principale est regarder les passants et le loisir préféré, manger. L’achalandée artère Etnea est tapissée de pasticcerie de toutes sortes qui proposent bien plus que les usuelles extravagantes pâtisseries siciliennes pour satisfaire même les plus difficiles, comme les gelato (glaces) et les délices savoureux servis par la tavola calda (cafetéria). Tous les résidents de Catane ont leur préférée – y compris les voisins concurrents, SAVIA et SPINELLA, chacun se vantant d’offrir les meilleures arancini al ragu (boulettes de riz frit, sauce bolognaise) – mais nous fûmes très heureux chez l’amical MANTEGNA d’un délicieux lunch sur le pouce, salade d’aubergine, espadon sur le gril, glace à la pistache et cannoli à emporter.

Pour admirer l’art baroque sicilien

Il est omniprésent. La majeure partie de l’est de la Sicile a dû être reconstruite à la suite du terrible tremblement de terre de 1693 et toutes les églises et tous les palais somptueusement décorés, érigés même dans des petites villes comme Caltagirone, Modica ou Scicli, se voulaient outranciers et tape-à-l’oeil. À Catane, ralentissez votre pas dans l’élégante VIA DEI CROCIFERI afin de contempler l’élaborée et richement extravagante architecture qui s’offre à vos yeux fièrement. Mais la ville de NOTO, dans le sud, magnifiquement préservée constitue un musée par excellence de l’art baroque – la façade dorée de SAN DOMENICO le classe parmi les plus beaux édifices de pierre calcaire. Noto est également connue pour ses deux cafés légendaires et leurs desserts fantasques et leurs essences de gelati hors du commun : le très fréquenté CAFFÈ SICILIA et la DOLCERIA CORRADO COSTANZO, plus tranquille.

Pour assister à un intéressant festival

La Sicile est parfois un festival à elle-seule, surtout durant les fêtes religieuses, mais la fête plus profane, INFIORATA DI NOTO, en met plein la vue. Durant le troisième weekend de mai, des artistes s’affairent à créer des images en mosaïque tout le long de la Via Nicolaci, à Noto, et faits uniquement de pétales de fleurs – et le lundi venu, les enfants de la ville ont le droit de se déchaîner et de redonner à la rue son allure habituelle.

Pour goûter le meilleur chocolat

La spécialité de la ANTICA DOLCERIA BONAJUTO, à Modica, est un chocolat granuleux très dense, hérité des traditions Aztèques importées en Sicile, au 17e siècle, par les anciens maîtres Espagnols de l’île. Une fois rassasié de chocolats Bonajuto épicés au piment, à la cannelle et à la cardamone, vous êtes prêt à goûter un autre héritage espagnol : des biscuits de style empanada, appelés ’mpanatigghi, et fabriqués d’amandes, de noix, de sucre, de cannelle, de clous de girofle, de boeuf haché finement et évidemment de chocolat.

Pour manger un bon sandwich

Dans l’incroyablement pittoresque île d’Ortigia, de l’autre côté du pont la reliant à Syracuse, le CASEIFICIO BORDERI répand les bons arômes de charcuterie et où un artisan sandwichman et ses clients patients sont en parfaite harmonie. Lorsque l’imposant panini prosciutto, viande fumée et mozzarella fait sur commande est finalement prêt, vous avez le choix de demander une table et un verre de vin, ou d’opter pour le plein air, soit vers les promenades de l’île au bord de l’eau ou vers les séduisantes petites piazzas au hasard des vieilles rues.\ www.caseificioborderi.it

Pour un bon déjeuner au marché

Pour un bon déjeuner au marché Peu de distance du marché de poissons de Catane, se trouve OSTERIA ANTICA MARINA, une trattoria volontairement vieillotte réputée pour son bar à coquillages frais, ses antipasti aux fruits de mer, son spaghetti aux sardines, ses tagliatelle aux oursins et sa cuisine simple de poissons indiscutablement frais. Ni rapide, ni bon marché, mais un classique du genre.\ www.anticamarina.it/antica-marina-restaurant.html

Pour entendre un opéra de Bellini

Il n’existe meilleur endroit pour apprécier l’intensité lyrique d’un fils de Catane, le compositeur Vincenzo Bellini et une acoustique parfaite que le TEATRO MASSIMO BELLINI, une petite maison d’opéra, construite en 1890, et bizarrement située au coeur du quartier de la scintillante movida (vie nocturne) de Catane. L’oeuvre du compositeur I Puritani y est donnée du 3 au 13 décembre 2015. www.teatromassimobellini.it

Pour voir de superbes carreaux en céramique

Il faut grimper pour atteindre les villes des collines de la Sicile, mais les 142 marches de LA SCALA DE CALTAGIRONE (i.e. l’escalier, pas celle de Milan) transforment cette montée pénible en une ascension artistique. Chaque niveau de la montée vers Santa Maria del Monte est orné carreaux de céramique (majolica) bleu, vert et jaune, peints à la main qui rappellent les goûts artistiques des anciens occupants Sarrazins (arabes) de la ville, voilà plus de mille ans.

Pour séjourner dans un bel hôtel

Avec son hôtel-boutique fortement imprégné des matériaux et des manières d’une ville des collines typique de l’est de la Sicile, les éléments architecturaux doux et feutrés de la CASA TALIA, située à Modica, mélangent à la perfection le chic urbain et le style antique.  www.casatalia.it/en/index.htm

Pour une approche plus flamboyante de la tradition sicilienne, traversez le pont qui relie Syracuse à l’île toute proche d’Ortigia et l’HÔTEL ALGILÀ CHARME – un manoir du 18e siècle transformé avec goût et respect en une résidence confortable, située au coeur du quartier à l’ambiance la plus caractéristique de la ville. www.algila.it/en/sicilysyracusehotel.htm

La vue des oliviers et des caroubiers dans le lointain dans ce paisible environnement champêtre entourant Masseria degli Ulivi, appelle autant à la détente que le confort pas compliqué de cet hôtel de VAL DI NOTO. Le cadre est une maison de ferme sicilienne de style, mais le célèbre restaurant fait un usage ambitieux des produits régionaux provenant des Monts Hyblaean. Pour se défouler après le repas à la manière modérée des Siciliens, il y a même un terrain de bocce (sorte de pétanque) sur place. www.masseriadegliulivi.com


TORONTO

CALGARY

EDMONTON

MONTREAL

WINNIPEG

VANCOUVER

OTTAWA

ST. JOHN'S

CHICAGO

NEW ORLEANS

SICILY

MIAMI

RESTAURANTS IN THE SUN

Abonnez-vous à l'infolettre de Harry Rosen et vous recevrez nos réductions exclusives, nos suggestions de style, et plus.