L’importance de manger local selon le chef Mark McEwan

Le célèbre chef Mark McEwan nous parle de son amour pour le homard de l’Île-du-Prince-Édouard, les pêches d’Ontario et les pâtes carbonara.

Par: JEREMY FREEDDate: 2020-07-31

Image courtesy of McEwan Group

Tous les chefs vous le diront : le secret d’un plat savoureux réside dans la qualité et la fraicheur des ingrédients. Au Canada, l’été est donc le moment idéal pour déguster les meilleures récoltes. Le chef Mark McEwan a toujours fait l’éloge des produits d’ici, autant dans ses restaurants qu’à l’émission Top Chef Canada. Même s’il a dû fermer temporairement les portes de ses établissements en raison de la pandémie, il continue à travailler avec nos excellents ingrédients locaux. Nous avons discuté avec lui de plans de réouverture, d’aliments canadiens et de plats-réconfort en temps de crise.

Image courtesy of McEwan Group

Les derniers mois ont été très ardus pour l’industrie de la restauration. Qu’avez-vous fait pour adapter vos restaurants et commerces à la situation?

Les circonstances ont été difficiles pour tout le monde. Notre principale priorité est de veiller à la sécurité et au confort de notre équipe et des clients; nous avons dû apporter d’innombrables modifications, comme l’utilisation d’équipement de protection individuelle, l’assainissement continu et l’espacement des tables et autres pour respecter la distanciation physique. Nous avons aussi lancé une plateforme d’épicerie en ligne et ajouté un service de repas à emporter à la plupart de nos adresses, tout en offrant davantage de mets préemballés et de boites-repas. Maintenant que nos terrasses sont ouvertes, nous voulons aussi créer un environnement agréable afin que nos invités passent un bon moment.

Est-ce qu’un aspect positif se dégagera de la situation actuelle pour le secteur de la restauration?

Je crois que la majorité des restaurants ont déjà des normes de santé et sécurité très élevées; je suis heureux de constater les efforts et l’attention portés au domaine de l’hospitalité. Les gens cuisinent de plus en plus à la maison, ce qui est une bonne chose, mais j’espère que cela aidera à démontrer tout le travail qui se déroule en arrière-scène dans les restaurants : trouver les meilleurs ingrédients, préparer les recettes, présenter et servir les produits de façon créative et tous les autres aspects de nos entreprises. Notre industrie se compose de gens passionnés qui travaillent très fort. J’espère que le public appréciera encore plus ses sorties au restaurant après avoir mangé à la maison pendant si longtemps.

Images courtesy of McEwan Group

En tant que chef, pourquoi tenez-vous à utiliser des ingrédients locaux?\ \ Soutenir les producteurs locaux est particulièrement important, et quand les ingrédients sont de saison, nous pouvons raccourcir le délai entre la récolte et les repas. Le gout est donc exquis et les valeurs nutritives risquent d’être meilleures. Je veux utiliser des produits de qualité, en incluant entre autres des saveurs internationales uniques, mais ceux de saison et d’ici ont toujours été au premier rang dans mes cuisines.

Vous avez récemment commencé à vendre des boites-repas de l’Île-du-Prince-Édouard. Pourquoi avez-vous choisi cette provenance?

L’agriculture et la pêche sont deux secteurs majeurs de cette ile, qui accorde une grande importance à la qualité de la nourriture. L’Île-du-Prince-Édouard produit de manière durable des homards parmi les meilleurs au monde, et son bœuf nourri à l’herbe est incroyable – et entièrement traçable. Les pommes de terre poussent dans une terre rouge riche en fer et les moules, palourdes et huitres sont délicieuses. Tous les produits sont fantastiques; le fromage, le chocolat, le miel… la liste est longue!

Quels sont vos autres fournisseurs alimentaires canadiens ces temps-ci?

Au début de l’été, les baies et les légumes en feuilles d’ici sont d’excellents choix. En ce moment, ce sont les fruits comme les pêches, les prunes et les cerises qui atteignent une maturité parfaite. Chaque période amène son lot de nouveaux produits délicieux!

 

Quels sont vos repas-réconfort en cette période de pandémie?

Je fais souvent des pâtes carbonara, puisque j’ai toujours des pâtes, de l’huile d’olive, du pecorino, du parmesan et des œufs à portée de main. Le guanciale contenu dans ce plat est vraiment délicieux et j’aime la rapidité de cette recette! Un vrai plat-réconfort selon moi.

Images courtesy of McEwan Group

Qu’avez-vous hâte de pouvoir faire lorsque la vie reprendra son cours normal?

Je suis impatient de revenir à la routine du quotidien. Je suis très actif au sein des établissements McEwan, j’aime faire le tour des adresses durant la semaine. J’ai hâte que tous nos commerces soient ouverts et pleinement opérationnels, ce qui devrait être possible durant la troisième phase.

Rendez-vous en ligne pour en savoir plus sur les boites-repas pour barbecue (à North York) et les établissements du groupe McEwan.

Ouvrez une session pour recevoir des suggestions, des réductions exclusives, et plus.