Les tendances de l’automne d’après Harry Rosen 

Le patrimoine moderne

Nous sommes enclins à croire que la mode masculine n’a rien de compliqué – et c’est plutôt vrai quand on la compare à la mode féminine – mais elle découle en fait d’une riche histoire constituée d’époques et de tendances complexes, certaines s’étant raffinées au fil des siècles pour aboutir à tout ce que nous connaissons et portons aujourd’hui. C’est à partir de cette intuition que nous avons élaboré une collection de vêtements aux motifs familiers (prince-de-galles, chevrons, pied-de-poule) qui allient conception de pointe, coupes actuelles, luxueuses étoffes et style d’avant-garde. Nous vous présentons ci-dessous les tendances automnales liées au patrimoine moderne, la superposition se révélant la clé qui permet d’en faire un tout cohérent.

La veste-chemise

Les ouvriers, les artisans et les artistes du début du 20e siècle étaient souvent vêtus d’une surchemise ou d’une veste-chemise qu’ils portaient par-dessus leurs vêtements plus raffinés pour les protéger. Plus robuste qu’une chemise, mais moins lourd qu’un veston, ce vêtement de demi-saison se révèle des plus pratiques. Il a été revisité par bon nombre de créateurs, dont Gabba et Z Zegna, qui ont opté pour des tissus somptueux et des coupes plus modernes. Si vous œuvrez dans un milieu créatif et que vous souhaitez remplacer le veston habillé ou si vous recherchez un vêtement confortable pour la maison, la polyvalence d’une veste-chemise vous permettra de rehausser votre mise ou de lui donner un air plus décontracté, le jour comme le soir et à longueur d’année. Qui ne se souvient pas de la surchemise bleu vif de Paul Newman dans Luke la main froide ? Bien sûr, on ne peut pas vous promettre que vous ressemblerez à Paul Newman, mais au moins vous aurez fait de votre mieux.

Les tissus et motifs patrimoniaux

Les motifs et textures classiques constituent la pierre angulaire des vêtements masculins traditionnels, chacun comportant sa propre histoire. Prenons par exemple le pied-de-poule qui est apparu en Écosse au 19e siècle sous forme d’un lainage que portaient les bergers comme vêtement d’extérieur. Ou encore le tissu à chevrons dont le motif rappelle les arêtes de hareng et qui remonte au temps de la construction des dernières églises anglo-saxonnes, des voies romaines et des cathédrales italiennes.
Ces tissus patrimoniaux sont encore utilisés aujourd’hui par les créateurs de mode masculine qui n’hésitent pas à les réinventer. Les pardessus et pantalons en lainage à chevrons, les vestons sport en pied-de-poule et les pantalons décontractés à rayures que propose Brunello Cucinelli présentent une coupe ajustée et avantagent la silhouette sans pour autant manquer d’élégance.

Le chandail en tricot torsadé

Si vous souhaitez vous procurer un nouveau chandail, optez pour un modèle en tricot torsadé. C’est en Irlande au cours du 19e siècle que le tricot torsadé a été conçu par des femmes de pêcheurs pour aider ces derniers à lutter contre les intempéries. La torsade est obtenue en entrecroisant des fils textiles, ce qui permet au tissu de conserver la chaleur. (Si l’on en croit la légende, le tricot torsadé serait un gage de sécurité et porterait chance.) Rendu célèbre par de nombreuses personnalités, notamment Ernest Hemingway et Steve McQueen, le chandail en tricot torsadé est présentement offert en plusieurs tissus doux comme le cachemire et la laine mérinos. Même si vous ne prenez pas la mer, cet indispensable de l’automne vous plaira à coup sûr.

Le velours côtelé : le roi des tissus

Le velours côtelé est appelé « corduroy » en anglais. Ce mot viendrait de l’expression française « corde du roi », soit le tissu du roi, au dire de l’aristocratie. Même si cette étymologie s’est avérée fausse, cela ne signifie pas pour autant que le velours côtelé n’est pas une étoffe luxueuse. Ce tissu est devenu populaire durant la révolution industrielle en raison de sa résistance et de sa capacité thermique. Après être revenu à la mode au cours des années 1960 et 1970, il fait un retour en force cette saison. Plus que jamais dans le vent, cette étoffe veloutée se décline en de nombreuses couleurs riches et est utilisée pour confectionner d’élégants vêtements tout-aller qui conviennent aux hommes du 21e siècle.  

image

Abonnez-vous à l’infolettre de Harry Rosen et économisez 10 % sur votre prochain achat! Vous recevrez nos réductions exclusives, nos suggestions de style, et plus.