Atelier Munro crée le complet qui vous ressemble le plus

Enfin, les vêtements personnalisés ne sont plus un luxe inaccessible.

Par: HARRY ROSEN EDITORSDate: 2020-07-18
A vez-vous déjà pris l’ascenseur menant au niveau inférieur du magasin Harry Rosen de la rue Bloor Ouest, à Toronto ? L’ambiance y est plus relaxe qu’aux niveaux supérieurs, avec ses espaces à en plus finir réservés aux jeans griffés et des aires particulières vouées à BOSS, Etro, Versace et autres collections avant-gardistes de vêtements de sport.

La musique n’a rien à voir avec ce qu’on entend aux étages supérieurs; les standards de la guitare enveloppent les collections de la zone John Varvatos. Et maintenant, quelque chose d’entièrement nouveau chez Harry Rosen a plongé l’entreprise en pleine effervescence.

Ça n’a l’air de rien, planté à côté de la zone Z Zegna – quatre ou cinq tabourets, un comptoir surélevé, une demi-douzaine de boîtes bleus installées sur une tablette. C’est un endroit fait pour les découvertes et les décisions, et pour le plaisir– une console de jeu de l’élégance. C’est ici que vous venez pour dessiner ou concevoir un complet ou un veston ou un smoking, exclusivement et originalement pour vous, grâce à une nouvelle collaboration géniale entre Harry Rosen et la maison Munro Tailoring, d’Amsterdam, aux Pays-Bas.

À quoi ressemble un complet Munro ? Ça dépend surtout de vous. C’est la beauté de la chose. Mais jetez un œil autour de vous – il y a de fortes chances pour que plusieurs des Conseilleurs Vestimentaires qui vous entourent portent du Munro. Ils ont été les premiers à jouir de l’expérience.

Voici un homme en complet trois-pièces à carreaux d’un bleu audacieux – confection avec entoilage mais dans une coupe élancée qui épouse le corps de près. Il est fait d’une étoffe perfor-mance de Loro Piana, un subtil mélange de laine, de soie et de Lycra, garantie d’une confortable élasticité.

Cet autre Conseiller Vestimentaire porte fièrement un veston déstructuré sans doublure d’un tweed rebelle extrême, chaque détail étant personnalisé. La qualité de la couture est extraordinaire, les matériaux exemplaires, la ligne conforme aux normes vestimentaires mais d’une élégance absolument contemporaine.

Et, ah oui ! Avons-nous mentionné le fait que le prix de chaque complet, conçu de a à z, commence à moins de mille dollars ?

Munro vous est inconnue. Rien d’étonnant car Munro est une entreprise moderne et plutôt récente, fondée en 2007, à Amsterdam, par un groupe de jeunes créateurs. Certains œuvraient dans la mode, d’autres dans les TI; ensemble ils ont lancé l’idée de fabriquer des chemises personnalisées sur mesure et des vêtements tailleurs qui avaient toutes les caractéristiques d’un vêtement sur mesure, mais plus vite, moins compliqué, moins cher et plus polyvalent.

Jeff Farbstein, vice-président exécutif et directeur-général de la Mode chez Harry Rosen, a rencontré les gens de Munro la première fois, lors d’une foire de la mode masculine, à Florence, en Italie. « J’ai commencé à parler à ces gars-là, » rappelle-t-il, « et leur enthousiasme, leur passion m’ont conquis. J’ai senti tout de suite qu’il y avait là un potentiel. Mais ce n’est qu’au terme de quatre ou cinq conversations que j’ai vraiment vu ce que je pouvais en tirer. »

Jeff Farbstein s’était souvenu d’un épisode survenu une année plus tôt et qui l’avait marqué. Une mère avait amené son fils de 20 ans au niveau inférieur du magasin Harry Rosen de la rue Bloor pour lui acheter un beau vêtement. « Malheureusement, le garçon était trop grand et trop fort d’épaules, résultat d’un entraînement intensif, pour habiller du prêt-à-porter, » raconte monsieur Farbstein. « Le vendeur, croyant bien faire, avait conduit le garçon au quatrième étage, dans le secteur du sur mesure. Je pouvais lire la déception sur le visage du jeune colosse, persuadé qu’on l’avait entrainé dans la section réservée à son père. Lui, ne voulait qu’une chose : retourner au sous-sol. Le souvenir de cette anecdote a été mon inspiration. »

On en vint finalement aux actes, Jeff Farbstein conduisit une délégation de directeurs d’Harry Rosen à Amsterdam pour se familiariser avec les activités de Munro, puis il invita les hauts dirigeants de la compagnie à Toronto pour faire la même chose avec le fonctionnement d’Harry Rosen. Les deux parties furent impressionnées par leur visite respective.

Au départ, on avait prévu d’introduire la méthode Munro graduellement, magasin par magasin, à travers le pays. Mais l’engouement fut tel qu’au moment où vous lirez ces lignes, chaque magasin Harry Rosen au Canada (sauf Vancouver qui lui fera de l’espace l’an prochain) aura sa zone Munro. D’un bout à l’autre du pays, l’expérience sera la même. Cela commence avec un client qui s’assoit en compagnie du spécialiste Munro du magasin afin d’examiner les tissus. Les nouveautés de la saison sont présentées sur des fiches d’inspiration – des échantillons que vous pouvez voir et toucher, avec aussi quelques suggestions d’échantillons de tissu de chemise, si jamais l’envie vous prend de vous dessiner une chemise personnalisée,(les chemises polo habillées en fin tricot de Munro sont extraordinaires; choisissez parmi cinq formes de col, de trois hauteurs différentes).

Des centaines d’autres tissus de complet sont également disponibles – quelques-uns provenant des meilleures filatures italiennes, d’autres révolutionnaires, comme ce jersey utilisé habituellement pour les survêtements de sport, qu’il est possible de tailler en un complet d’une douceur et d’un confort incroyables. Choisissez celui qui vous plait; le Conseiller Vestimentaire scannera son code QR (2-D) afin de vérifier la disponibilité et vous enverra une image HR. La même application sert au repérage et au suivi de votre commande en tout temps.

Vous choisissez la coupe et le style du veston et faites quelques essayages pour choisir la taille. Ensuite, le Conseiller Vestimentaire note vos mensurations. Chaque infime détail de l’ajustement est enregistré numériquement, de même que chaque décision, chaque changement, chaque achat que vous effectuez. Vous êtes en mesure de conserver plusieurs profils d’ajustement s’adaptant à chaque saison ou moment de l’année ou à divers types de vêtements.

Tout va bien jusqu’à présent ? Feuilletez le livret des détails structurels et de la coupe – songiez-vous à des revers napolitains très larges, à des épaules naturelles ou à une touche plus Ralph Lauren ? Quels types de poches, combien de de boutons ? Les manchettes boutonnées dede chirurgien sont standards. Une fenêtre s’ouvre sur un immense choix de boutons (corne ou nacre ?), des fils couleur de pierres précieuses pour les coutures internes, du tissu de molleton pour mettre sous le col.

Puis vient la question de la doublure – tout, à partir des micro-feuilles de trèfle aux motifs paisley de couleurs psychédéliques, des bancs de poissons aux pinups grimpées sur des motos. Les monogrammes sont aussi disponibles. Les gens s’amusent à prendre des égoportraits de leurs vêtements Munro où qu’ils se trouvent dans le monde, pour montrer leurs doublures fantaisistes. Nous en avons déjà une importante collection connue chez Harry Rosen sous le titre, les Chroniques de Munro.

« Les égoportraits, » ricane Jeff Farbstein. « Ce n’était pas dans les mœurs de nos clients par le passé. » Mais l’expérience Munro est tellement différente – et en exclusivité chez Harry Rosen au Canada.

C’est une sensation super de jouer au dieu designer pour ensuite, en moins d’un mois, prendre possession d’un complet tailleur moderne dont le look et la richesse de texture devraient valoir des milliers de dollars mais qui n’a coûté que 950 $. Vous en voulez un autre ? Toutes vos données sont sur fichier numérique. Venez nous voir et que le plaisir recommence.

Ouvrez une session pour recevoir des suggestions, des réductions exclusives, et plus.