Président fondateur de RRD : une entrevue avec Roberto Ricci

Nous avons discuté avec le fondateur de RRD Roberto Ricci de l’influence de l’art hawaïen, du savoir-faire italien et de l'océan sur la philosophie de sa marque.

Par: Jeremy FreedDate: 2021-05-10

Roberto Ricci de RRD applique la même passion à concevoir ses planches à voile dignes de compétition qu’à créer des blousons, t-shirts et blazers techniques.

Roberto Ricci n'a pas grandi près de la plage, mais cela ne l’a pas empêché de dédier sa vie à l'océan. Élevé en Toscane parmi les artisans de renom de la région, Ricci apprécia dès son jeune âge la beauté d'une couture bien faite et le pouvoir de créer quelque chose de ses propres mains. Au cours de son adolescence au début des années 1980, toutes les raisons étaient bonnes pour s'évader des montagnes de Toscane vers le bord de la mer pour exercer sa vraie passion : la planche à voile.

Bien que Ricci fut initialement attiré par le charme du surf californien, il ne tarda pas à appliquer son savoir-faire toscan à la planche à voile en entreprenant la conception et la fabrication de ses propres planches. C’est ce qui le mena à Hawaï où il partageait ses journées entre chasser les vagues aux côtés des meilleurs surfeurs du monde et perfectionner son art en façonnant ses planches guidé par des maîtres artisans d’Hawaï.

Au début des années 1990, après une période dans le circuit professionnel de la planche à voile, Ricci lança Roberto Ricci Designs (RRD) une compagnie spécialisée dans l'équipement de planche à voile et de kitesurf. Entrepreneur dans l'âme, il saisit rapidement l’opportunité d’appliquer ses compétences à la création de t-shirts et de shorts de surf. Aujourd’hui, plus de 25 ans plus tard, il y est toujours, créant des équipements de surf de haute performance parallèlement à une collection de vêtements stylés pour la plage et la vie urbaine. L’union de ses deux collections témoigne de l'appréciation de Ricci pour le savoir-faire italien, l'innovation constante des sports de compétition et, par-dessus tout, sa passion indéfectible de l'océan. Nous nous sommes entretenus avec Ricci à propos de son parcours, sa dernière collection, et de ce qui démarque RRD de la mer d’imitateurs de haute performance.

D’où vient votre intérêt pour les vêtements ?

De mon enfance et de mes parents, qui exerçaient tous deux un métier d’artisan. Mon père était réparateur de carrosserie et l’un de ces hommes qui sait tout faire de ses mains. Ma mère était une femme au foyer qui apprit la couture et la coupe de vêtements pour éventuellement ouvrir une fabrique de chemises sous notre maison. Nous habitions un secteur artisanal créé par le gouvernement afin de permettre la croissance de nouvelles entreprises, et les gens pouvaient construire leur maison avec un atelier en-dessous. Alors durant toute ma jeunesse ce type de métier a fait partie de mon environnement. Mon père m’a enseigné à modifier un moteur de motocyclette et le week-end j’aidais ma mère à préparer les chemises pour l'expédition. En fait, dès mon tout jeune âge, j’ai été élevé en travaillant de mes mains.

Qu’est ce que votre expérience à Hawaï vous a appris sur votre métier ?

Je vivais six mois par année à Hawaï de 1986 à 1993, et je les appelle mes années universitaires où j’ai vraiment appris les ficelles du métier. Concevoir et vendre des planches à Hawaï était un peu comme un hawaïen qui va à Naples pour vendre du fromage mozzarella aux pizzaiolos. Je sentais que je faisais quelque chose de très spécial. Hawaï est la Mecque du surf, alors si tu surfes et ta planche ne fonctionne pas bien, tu ne seras pas respecté par les surfeurs d’Hawaï. Je n’ai jamais été un surfeur de haut niveau mais le fait d’y avoir participé m’a appris une bonne leçon : ta planche doit être à la hauteur. Être à Hawaï était le terrain d’essais et la preuve que mes planches fonctionnaient.

Vous avez dit que la création de vos produits est influencée par l’art hawaïen et le savoir-faire italien. Comment expliquez-vous que ces deux philosophies s’harmonisent si bien ensemble ?

L’approche hawaïenne est qu’une chose doit fonctionner avant d'être belle. L'autre influence est l’héritage de l’Italie – j’ai grandi en observant un certain style de formes, que ce soit dans les voitures, les maisons, les églises ou la manière dont les gens s’habillent. C’est ce qui vous entoure qui compte. Alors je tente de réconcilier ces deux opposés à travers mon amour pour l'océan.

Quelle est la philosophie qui vous sert de guide dans la création de vos vêtements ?

La façon dont j’ai été élevé m’a montré qu’il faut aimer son travail pour bien le faire. Il faut aussi faire un produit avec passion, et cette passion se reflète dans des lignes et des proportions harmonieuses, que ce soit une planche à voile ou un vêtement. Tout cela peut se résumer par un mot qui fusionne performance et romance, “perfromance”. Ce mot définit notre façon de travailler en tant que compagnie, et nous visons à créer des produits qui incarnent parfaitement ce concept. La performance est importante puisqu’une planche à voile doit pouvoir surmonter les vagues autant que les compétiteurs, et en même temps si votre planche est plus belle, plus harmonieuse ou possède un petit quelque chose de plus que les autres, ça ajoute beaucoup de valeur. C’est ce que RRD représente.

Comment cette philosophie se traduit-elle dans les vêtements de RRD ?

Nous ne fabriquons pas des vêtements pour gravir l’Himalaya, mais nous nous efforçons de créer des vêtements dont nos clients peuvent reconnaître la grande qualité, et être protégés des éléments adéquatement. Il faut aussi que le vêtement soit beau et qu’il réponde au côté romantique de votre style de vie. Nous tentons toujours d’allier ces deux paramètres.

En tant que grand passionné des océans, quelle est votre approche envers la durabilité environnementale chez RRD ?

Lorsque nous fabriquons quelque chose de durable, nous estimons faire le bien pour notre planète. Il s’agit de concevoir un produit qui dure des années, au lieu de quelque chose de moindre qualité que l’on doit jeter six mois plus tard. Nous évaluons également de nouvelles façons de concevoir l’emballage, et visons à se débarrasser complètement du plastique dès 2023. Suite à cela, nous planifions utiliser un choix de tissus alternatifs qui seront certifiés d'avoir la plus faible empreinte carbone possible. On voit beaucoup de marketing et de verdissement d’image de nos jours. Plusieurs compagnies affirment qu’ils utilisent un polyester entièrement recyclable provenant des filets de pêche ou autres choses, ce qui est un bon slogan, mais au bout du compte, il faut savoir ce qui se cache derrière. Tant qu’il n’y aura pas de réel processus de certification qui prouve qu’un produit pollue moins qu’un autre fabriqué avec une matière vierge et qu’il s’agit d’une véritable approche à la durabilité, nous n’allons pas nous aventurer sur cette route. Nous prenons au sérieux la fabrication de nos produits, et nous serons prêts à nous lancer dans cette voie lorsque ce sera vrai et transparent, pas seulement un slogan.

Quel est votre objectif ultime pour RRD ? Planifiez-vous de développer davantage la marque dans le futur ?

Nous ne nous imposons pas de limite, mais notre but ultime est de pouvoir donner une voix à tous nos employés afin qu'ils puissent s’exprimer sur leur travail exigeant, leur grande maitrise du métier et leur compétence en design. Nous voulons parler également de la vie en plein air et de l’amour de l'océan. Je me sers toujours de ma compagnie pour communiquer ma passion pour l'océan, et si la compagnie me permet de m’exprimer ainsi j’en serai très heureux. Notre objectif est de communiquer la beauté de la vie dans l’eau.

Les préférés de Roberto

Blazer déstructuré en tissu technique RRD

« Il s’agit d’un blazer sans couture, déstructuré et sans doublure, dont les pièces sont entièrement découpées au laser et thermosoudées, ce qui le rend tout à fait unique. »

Blouson en molleton d'été à glissière RRD

« Notre blouson en molleton d'été intégre un mélange de coton et de tissu acrylique avec Lycra. Sous les bras, des panneaux de Lycra permettent une grande flexibilité, et sur le devant, on retrouve un classique tissu maille. Il s’agit d’un vêtement stylé de haute performance. »

Blouson caoutchouté d'été imperméable RRD

« C’est un blouson muni d’une coquille extérieure ultralégère, composé de trois différentes couches. Toutes les pièces sont assemblées par thermosoudage et le blouson est imperméable et coupe-vent tandis que le look extérieur caoutchouté donne un aspect lisse, presque mat. C’est la version estivale de notre parka d’hiver le plus vendu et le résultat est remarquable. Il est entièrement scellé à l'intérieur avec des bandes étanches de couleur orange mettant en évidence la grande expertise technique propre à l’héritage de notre compagnie. Vous pouvez le porter sur un complet cravate ou un simple t-shirt avec autant d'élégance et de style. »