Fermer
Aller au contenu Aller à la navigation

 

Comment reconnaître une chemise de grande qualité

 

Qualité et longévité sont liées intimement à la definition moderne du luxe.

notebook-shirt.jpg

 

Qualité et longévité sont liées intimement à la definition moderne du luxe. Elles sont également tissées dans l’ADN des chemises de marques comme Eton, BOSS et Canali. L’excellence commence à partir des matières premières – la différence entre un coton de qualité supérieure et un coton ordinaire ajoute des années à la vie d’une chemise. Puis il y a la coupe et la couture d’une chemise de grande qualité, tout, y compris la forme des emmanchures, l’angle des manches ainsi que l’empiècement aux épaules, assurant une coupe parfaite qui épouse naturellement les mouvements du corps. Une couture soignée permet au col et aux poignets de conserver leur forme sans boursoufler ou s’écraser. Les détails de la finition sont aussi un signe de qualité – tissu contrastant au col, aux manchettes ou aux goussets; des boutons de nacre surélevés pour la beauté et la durabilité.

 

Fondée en 1928, Eton est toujours établie à Gånghester, en Suède. C’est là que le Directeur de la création, Sebastian Dollinger, dessine pas moins de 11 collections chaque année – 600 chemises originales en plusieurs coupes différentes. Le client a un choix quasi illimité.

 

« Lorsque vous fabriquez un article fait pour durer 5, 10 ou 15 ans, vous ne pouvez pas obéir aux tendances de la même façon qu’une maison de mode– mais cela ne signifie pas que vous êtes fermé aux innovations, aux petits trucs personnels. Par exemple, le fil du bouton du col ou de la boutonnière ou un discret passepoil à l’intérieur de la patte ou un motif contrastant de popeline à l’intérieur du col », explique Sebastian Dollinger.

 

Eton s’approvisionne uniquement en coton longues-fibres égyptien ou péruvien, qui est ensuite filé et tissé (en Italie) en un tissue pour chemise sublimement doux, soyeux et fort. La touche finale est donnée en Suisse à l’aide d’un procédé en 35 étapes durant lesquelles les fibres sont étirées et réalignées afin que la chemise n’ait besoin que d’un repassage minimal et ne froisse pas même portée toute une journée. Le tissu est enfin acheminé en Suède où les 46 éléments de chaque chemise sont taillés et assemblés par plus de 1200 points de couture. Chaque chemise Eton passe par 75 paires de mains.

 
loading