Fermer
Aller au contenu Aller à la navigation

 

 

L’art du style italien

 
Notebook SS17 Pitti Uomo Image 1.jpg

Florence, Italie. Dans le ciel, on peut voir les rayons du soleil couchant, les toits carrelés rouges et le dôme impressionnant de la célèbre cathédrale. Sur la terrasse d’une villa de l’époque des Médicis surplombant la ville, des douzaines de tables ont été mises, recouvertes de lin blanc, d’argenterie et de verres en cristal. Le banquet digne d’un roi – pâtes, viandes, pains, fromages, charcuteries, fruits, desserts et vin – n’attend plus que l’arrivée des nombreux invités de marque. Brunello Cucinelli est peut-être reconnu pour son cachemire somptueux, mais il semble avoir autant de talent dans l’organisation d’une fête grandiose.

Notebook SS17 Pitti Uomo Image 2.jpg

La soirée de Cucinelli est l’un des évènements notoires du Pitti Uomo, le plus grand salon international de vêtements pour hommes, qui se tient à Florence chaque année en janvier et en juin. « Tout le monde veut être ici en ce moment, » déclare Jeff Farbstein, acheteur principal chez Harry Rosen, qui n’en est pas à sa première fête chez Cucinelli ni à son premier salon Pitti Uomo. « Brunello et son personnel font le tour des invités, tout en sourires et en accueils chaleureux – on a l’impression d’être en visite chez nos oncles et tantes préférés. » À condition que vos oncles et tantes s’habillent comme des cartes de mode et vivent dans une villa à Florence!

 

Au début, l’évènement Pitti Uomo devait être un rassemblement permettant aux marques italiennes de présenter leurs collections, mais au fil du temps, il est devenu l’un des plus importants du calendrier de la mode. Chaque année, il attire des fabricants et des acheteurs de partout dans le monde. « C’est l’appel des gardiens de la mode. Le départ de la course, » explique Farbstein. Même si le salon a toujours été synonyme de vêtements habillés italiens, les tenues portées ici sont aussi diversifiées que la brochette d’invités.

Notebook SS17 Pitti Uomo Image 3.jpg

Des pièces décontractées, urbaines, inspirées du style militaire ou même conçues pour l’extérieur – tout ce qui se trouve à l’opposé du complet se retrouve juxtaposé à des vêtements habillés classiques d’une toute nouvelle façon durant la semaine du Pitti Uomo, tant dans les rues que dans les salles d’exposition. La chaussure de tennis blanche, par exemple, est omniprésente; elle accompagne aussi bien un jean et un polo qu’un complet en lin. La veste militaire, elle, s’agence étonnamment bien avec un pantalon blanc et des flâneurs, remplaçant ainsi l’indétrônable blazer marine. Les chaussettes ne sont pas au rendez-vous – les pieds sont nus dans les chaussures lacées, les mocassins, les baskets et les flâneurs.

En tant que personnage central du salon florentin, Brunello Cucinelli réussit le luxe décontracté à la perfection, comme on le constate dans sa nouvelle collection, qui se compose de vestons sport légers, de blazers safari et de pulls style collégien. Les tissus sont variés et luxueux à souhait. « Notre esthétique se trouve volontairement entre la désinvolture et l’élégance, » dit Cucinelli. « J’aime créer l’équilibre entre ces deux mondes. » C’est cette combinaison de prestance rétro et de sensibilité moderne qui a rendu sa marque si légendaire auprès de ceux qui assistent à l’évènement Pitti Uomo chaque année. En plus du fait qu’il organise le meilleur party en ville…

Notebook SS17 Pitti Uomo Image 4.jpg
Notebook SS17 Pitti Uomo Image 5.jpg
Notebook SS17 Pitti Uomo Image 6.jpg
Notebook SS17 Pitti Uomo Image 7.jpg
loading