Fermer
Aller au contenu Aller à la navigation

 

 

Sur les épaules de géants

 

Giants of Africa, la fondation de Masai Ujiri, enseigne aux jeunes des compétences essentielles de la vie. Appuyez la cause en vous procurant un t-shirt inspiré de Nelson Mandela, offert en édition limitée exclusivement chez Harry Rosen.

Harry-GOA-14-JB.jpg

 

En été, le basketball professionnel n’est peut-être pas très actif, mais le président des Raptors de Toronto, oui. « C’est maintenant que je peux travailler », déclare Masai Ujiri. Chaque année au mois d’aout, il retourne au Nigéria, où il a grandi, pour les camps de basketball organisés par sa fondation, Giants of Africa. Pendant quatre jours, jusqu’à 100 adolescents ont la possibilité d’apprendre les bases de ce sport, ainsi que des compétences essentielles de la vie. « Je commence à 8 h chaque matin et je finis à 19 h chaque soir », poursuit-il. « J’adore ça. »

 

Harry-GOA-3-KC.jpg

 

Les jeunes qui participent aux activités (principalement des garçons, quoique l’organisme accueille aussi les filles) s’attendent tous à jouer dans la NBA. « Ils ne pensent à rien d’autre », explique Ujiri. « Pour l’instant. » Selon lui, il est important qu’on leur présente d’autres options de carrières reliées aux sports – comme le droit, le journalisme, l’administration, la physiothérapie et l’entrainement –, même s’ils ne semblent pas s’y intéresser.

 

Harry-GOA-17-JB.jpg

 

« Une des meilleures activités que nous faisons est de diviser les jeunes en groupes pour créer un cri d’équipe », dit-il. Cet exercice aide les plus timides à prendre leur place, améliore la communication sur le terrain et permet à des étrangers de former une vraie équipe. « Je n’appellerais pas ça une transformation, mais plusieurs d’entre eux s’ouvrent aux autres. »

 

Harry-GOA-1-KC.jpg

 

« Davantage de meneurs au sein de notre société devraient prendre part à des actions incroyables comme celle-ci », affirme Jason Green, directeur du magasin Harry Rosen de la rue Bloor, à Toronto. L’an passé, lui et Ujiri discutaient du 15e anniversaire de Giants of Africa et du centenaire de la naissance de Nelson Mandala, qui ont tous deux lieu en 2018. Mandala, un héros pour Ujiri, a utilisé la force du sport pour unifier et transformer des communautés. Green a donc suggéré un partenariat avec Harry Rosen, « quelque chose de significatif que nous pourrions faire pour Masai et sa fondation ».

 

En l’honneur de Mandala et pour soutenir Giants of Africa, Harry Rosen lance une collection de quatre t-shirts, offerte en édition limitée et portant le nom du clan de Mandela, « Madiba » – un signe de grand respect. Trois des vêtements présentent des photographies de basketball prises au Nigéria et au Kenya dans le cadre de voyages de Giants of Africa, tandis que le quatrième arbore le logo graphique de l’organisme. Les t-shirts, qui seront vendus dans les magasins Harry Rosen cet automne, visent à aider Giants of Africa à renforcer le pouvoir d’action des jeunes à travers le continent africain.

 

loading