Fermer
    Aller au contenu Aller à la navigation

     

    Guide urbain : Ottawa

     

    Par Anne DesBrisay

     

    Anne DesBrisay est écrivaine primée (Capital Dining, Ottawa Cooks), éditrice, et juge dans le domaine culinaire. Pendant 20 ans, elle était la critique des restaurants du journal Ottawa Citizen

     


     

    TORONTO        EDMONTON       MONTREAL       WINNIPEG       VANCOUVER       CALGARY      OTTAWA

     


     

     

    Une nouvelle direction culinaire à surveiller

    Les Fougeres

    Ce restaurant est l’un des petits bijoux gastronomiques au pays depuis trois décennies. Ses propriétaires Charles Part et Jennifer Warren Part ont maintenant transféré les casseroles à leur protégé, Yannick LaSalle. Ce n’est pas facile pour un jeune chef de reprendre les rênes d’une maison aussi prestigieuse, mais surveillez bien celui-ci, qui a gagné la médaille d’or au Great Kitchen Party d’Ottawa en 2018 et qui vient tout juste de remporter le premier prix du championnat culinaire canadien de 2019.

    783 Quebec Route 105, Chelsea, QC 819-827-8942, www.fougeres.com

     

     

    TRAVAIL

     

    Pour un petit déjeuner d’affaires

    Benny’s Bistro

    Il y a les buffets des hôtels, puis il y a Benny’s Bistro, un trésor à découvrir au petit déjeuner, dissimulé derrière l’une des meilleures boulangeries en ville. Le café est délicieux, tout comme le jus fraichement pressé, mais c’est le pain au chocolat qui exige une commande immédiate dès qu’on hume son odeur. Autrement, on peut jeter son dévolu sur les œufs servis avec bacon et pommes de terre grelots, l’omelette aux champignons, ou la frittata au fromage de chèvre et à la crème fraiche. Quand on repart, on achète une boite de macarons à déguster plus tard dans la journée.

    119 Murray St., 613-789-7941, www.bennysbistro.ca

     

     

    Pour un repas d’affaires le midi

    Fauna

    Cette rénovation élégante d’un ancien magasin de chaussures a permis au chef Jon Svazas de rehausser le calibre de la fine cuisine sur la rue Bank, dès l’ouverture des portes en 2014. Attendez-vous à d’excellentes boissons et à un menu ambitieux. Le midi, la sélection est plus restreinte, mais elle inclut tout ce que vous voulez manger : des hamburgers au bœuf vieilli à sec, des steaks-frites, des moules au cari et des salades riches en textures et en saveurs attrayantes.

    425 Bank St., 613-563-2862, www.faunaottawa.ca

     

     

    Pour un repas d’affaires le soir

    Stofa

    Quand Marc Lepine, deux fois vainqueur du championnat culinaire canadien, chef propriétaire de l’Atelier, déclare sur Twitter qu’un certain cuisinier a été l’arme secrète de son restaurant pendant sept ans, vous portez vraiment attention lorsque l’individu en question ouvre son propre établissement. L’endroit se nomme Stofa (l’ancien terme nordique pour « stove »), et c’est là que Jason Sawision vous convie à découvrir son court menu à la fois moderne, ambitieux et impeccablement exécuté. L’équipe de salle est aussi très forte.

    1356 Wellington St. W., 613 722 6555, www.stofarestaurant.com

     

     

    Pour discuter et faire du réseautage

    Beckta Wine Bar

    Pour observer les politiciens avec un cocktail raffiné en main, on fait un saut au superbe bar Beckta, situé derrière le restaurant du même nom, relocalisé dans un manoir historique. À quelques pas de la Colline, on ne s’étonne pas de voir des lobbyistes, des agents politiques et de hauts fonctionnaires confortablement assis dans les fauteuils en cuir orange, qui discutent des affaires nationales en savourant un thon crudo, un tartare de bœuf ou des choux de Bruxelles rôtis avec fondue au fromage bleu. Aussi au menu : une excellente carte de vins et de cocktails et l’hospitalité toujours chaleureuse du Beckta.

    150 Elgin St., 613-238-7063, www.winebar.beckta.com

     

     

     

    DÉTENTE

     

    Pour manger seul

    Riviera

    Si vous êtes à la recherche d’une table tranquille dans un coin pour boire une bière et manger un macaroni au fromage, arrêtez votre lecture ici. Pour déguster un repas plus digne de ce nom, faites-vous plaisir et rendez-vous chez Riviera sur la rue Sparks. Prenez place au long comptoir et admirez le chef Jordan Holley à l’œuvre dans la cuisine ouverte. L’équipe du bar est dirigée par le roi des cocktails à Ottawa, Stephen Flood. Plusieurs choix intéressants sont au menu, en particulier les fruits de mer et les pâtes. Vous pouvez aussi commander la « tour » de fruits de mer; vous ne serez pas seul longtemps.

    62 Sparks St., 613-233-6262, www.dineriviera.com

     

     

    Pour s’habiller chic et souper dans un grand restaurant

    Atelier

    Considérant l’élégance de la nourriture, vous aurez envie de polir vos chaussures avant de vous rendre à l’Atelier, mais la cravate demeure facultative. Marc Lepine, deux fois gagnant du championnat culinaire canadien, propose une formule dégustation « à l’aveugle » (sans menu), composée de douze petits plats exécutés avec une attention méticuleuse. Sa cuisine récolte des éloges en esquivant les traditions et en adoptant l’innovation. Elle est conçue pour rendre perplexe, puis émerveiller, avec de superbes résultats.

    540 Rochester St., 613-321-3537, www.atelierrestaurant.ca

     

     

    Pour un repas décontracté avec l’être cher

    North and Navy

    Fort de sa passion pour les hors-d’œuvre de Venise et son respect pour les ingrédients de l’est de l’Ontario, le chef Adam Vettorel a créé un court menu de plats savoureux. Commandez un verre de prosecco, puis parcourez le menu de cicheti, ou faites plaisir à votre mère en choisissant le foie aux oignons à la vénitienne (une révélation dans une vie). Ou encore, succombez aux divines côtes de bœuf braisé au Barolo, servies avec la polenta la plus onctueuse et riche en ville. Le dimanche, le North & Navy propose son menu NoNa réconfortant; prenez votre repas un peu plus tôt avec votre tendre moitié et gardez-vous de la place pour la torta di nocciole et son glaçage au Nutella.

    226 Nepean St., 613-232-6289, www.northandnavy.com

     

     

    Pour savourer la cuisine canadienne

    The Wellington Gastropub

    Depuis une quinzaine d’années, le chef Chris Deraiche vous propose une cuisine du marché à ce restaurant agréable de Wellington West. La bonne humeur et une ambiance décontractée sont au rendez-vous, mais le personnel accorde une attention sérieuse à la nourriture et aux boissons (vous pourrez obtenir les excellents conseils du sommelier Shane Waldron). Le menu change régulièrement, mais heureusement, les pétoncles géants sont toujours présents dans une forme saisonnière ou une autre. Ne partez pas sans avoir gouté aux crèmes glacées d’Adriana.

    1325 Wellington St. W., 613-729-1315, www.thewellingtongastropub.com

     

     

     

    5 à 7:

     

    Pour prendre un verre après le travail

    Bar Laurel

    Situé dans le quartier Hintonburg, à sept minutes en taxi du centre-ville, le bar Laurel (petit frère de l’excellent Fauna) propose un menu aux inspirations délicieusement espagnoles. Prenez place au comptoir et laissez Matt Millard vous préparer un cocktail, ou jumelez un rosé, un cava ou un xérès espagnol avec une série de pinchos savoureux, comme le jambon bellota dí ibérico, les fromages importés d’Espagne, les olives grillées à la flamme et les patatas bravas.

    1087 Wellington St. W., 613-695-5559, www.barlaurel.ca

     

     

    Pour prendre un verre après le travail

    Copper Spirits & Sights

    Comme le bar sur le toit de l’hôtel Andaz est orienté vers l’ouest de la ville, il vous permet d’admirer le marché ByWard, l’édifice historique Connaught, les sommets pointus du Parlement, les ponts qui traversent la rivière des Outaouais, ainsi que les collines de Gatineau au loin. La terrasse et les foyers prolongent la saison chaude, les 5 à 7 et les moments d’extase. L’endroit est particulièrement charmant au coucher du soleil et durant les feux d’artifice du lac Leamy.

    325 Dalhousie St., 613 321 1234, www.ottawa.andaz.hyatt.com

     

     

    Pour se détendre, manger et regarder un match

    MacLaren’s on Elgin

    Ce grand pub populaire situé sur le Sens Mile (le segment de la rue Elgin surnommé ainsi par les partisans des Sénateurs) propose 21 tables de billard, et presque autant de téléviseurs qui diffusent les parties du moment. L’endroit offre une bonne sélection de bières pression et un menu brasserie supérieur à la moyenne, incluant entre autres du fromage frit, des tacos de poisson, des raviolis chinois au porc effiloché, des ailes de poulet et des fish and chips. Les matchs sont plus excitants, et vous êtes justement là pour ça.

    301 Elgin St., 613-236-2766, www.maclarens.com

     

     

     

    HÉBERGEMENT

     

    Le Germain Hotel Ottawa

    Le plus récent hôtel luxueux de la capitale présente en alternance les œuvres de la Galerie d’art d’Ottawa, située à deux pas de là. Dans les chambres, les invités peuvent admirer les photos en noir et blanc de l’artiste québécoise Julie Couture. La décoration est élégante et lumineuse; le bois clair réchauffe les tons de noir, de gris et de blanc. Toutes les commodités modernes sont incluses, mais avec éclairage, recyclage, chauffage et climatisation écologiques. Le restaurant Norca est canadien à souhait. Le petit déjeuner continental est compris dans le tarif des chambres.

    30 Daly Ave., 613-691-3230/1-833-503-0030, www.legermainhotels.com/Ottawa

     

     

    Fairmont Château Laurier

    Fraichement rénové, cet hôtel centenaire de style Renaissance situé entre les édifices du Parlement et le marché By, à l’endroit même où la rivière des Outaouais rencontre le canal Rideau, est toujours aussi impressionnant. Demandez une chambre aux étages supérieurs, du côté de la colline parlementaire ou avec une vue sur les couchers de soleil spectaculaires de la rivière Rideau. Le restaurant Wilfrid est excellent; sa terrasse extérieure est possiblement le secret le mieux gardé d’Ottawa.

    1 Rideau St., 613-241-1414 / 866-540-4410, www.chateaulaurier.com

     

     

    Andaz Ottawa Byward Market

    Les hôtels historiques d’Ottawa – dont le Fairmont Château Laurier et le Lord Elgin – possèdent leurs propres charmes et cachets, mais pour se prévaloir de luxe moderne et de confort élégant en plein cœur des activités grouillantes du marché By, le nouvel Andaz signé Hyatt est dur à battre. Les étages supérieurs offrent une superbe vue sur la ville. Le contenu local/canadien bien présent dans les commodités, l’art et le mobilier mérite aussi des éloges. Le bar sur le toit est à découvrir.

    325 Dalhousie St., 613 321 1234, www.ottawa.andaz.hyatt.com

     

     

    loading